• Ménage de printemps au Langenberg

    Après l’hibernation dûe aux restrictions liées à la COVID, la Semaine franco-allemande de la transition énergétique bourgeonne ! Entre le 18 et 23 mai dernier, un chantier participatif a été organisé sur l’Ecolieu Langenberg : la communauté a ouvert les portes du château du Langenberg pour  rénover les salles communes avec les résident·e·s du château.

     Bien qu’il ait été initialement prévu de se familiariser avec la permaculture dans le jardin de la propriété et d’aménager un sentier naturel dans la forêt pour le déroulement des séminaires, la météo a contraint les participant·e·s à rester à l’intérieur.

    Au total, 19 personnes  ont contribué à l’isolation et au plâtrage de la grande salle entre le 17 et 23 mai.La grande salle est la plus grande salle commune du château, qui n’avait pas encore été rénovée depuis le début du projet d’écolieu. Il manquait une isolation durable ainsi que du plâtre pour protéger les murs de l’humidité et de la saleté. Les participant·e·s ont appris comment rénover un espace de vie avec des matériaux de construction durables, par exemple de l’argile pour le plâtre. L’isolation a été réalisée à l’aide de panneaux isolants en fibres de bois qui, contrairement à l’isolation avec de la laine de roche, présentent un bilan énergétique nettement inférieur. En outre, tous les matériaux sont fabriqués sans utiliser de substances toxiques telles que des solvants ou des adhésifs artificiels. Cela signifie qu’ils sont non seulement non toxiques dans le cadre d’une utilisation quotidienne, mais qu’ils peuvent aussi être facilement désinstallés et réutilisés ailleurs si nécessaire. Cela signifie que l’on pense déjà à l’avenir, car les déchets de construction contaminés et les déchets non-recyclables représentent un problème important dans le secteur de la construction conventionnelle. Les matériaux ont également été obtenus localement. Les panneaux isolants en fibres de bois, par exemple, proviennent de la Forêt-Noire en Allemagne. Les matériaux isolants tels que la laine minérale étant souvent produits dans des pays non-européens, l’utilisation de circuits courts contribue également de manière significative à la construction durable de l’Ecolieu Langenberg.

    L’équipe TANDEM tient à féliciter les résident·e·s de l’éco-lieu, qui ont réussi à mener à bien leur action malgré les obstacles. La flexibilité et la capacité d’innovation de la communauté sont un exempled’adaptation face à la crise climatique. Si vous voulez en savoir plus sur l’Ecolieu Langenberg, vous pouvez regarder notre interview avec la résidente Birke Falkenroth. Par ailleurs, vous pouvez écouter notre podcast sur leur action, ou vous rendre directement sur le site de l’Ecolieu.