• Arras et Herten fêtent l’Europe en ligne !

    Les villes d’Arras (FR) et de Herten (DE) constituent l’un de nos plus anciens couples TANDEM. Même avant TANDEM, en 2010, ils avaient déjà commencé à travailler ensemble sur le thème de la transition énergétique de leur propre initiative. Les deux villes sont en effet jumelées depuis 1984, et il était évident pour Herten de partager son plan climat avec sa ville jumelle. Cela a incité Arras à élaborer un plan climat, et de ce fait les deux villes ont continué à échanger sur des sujets liés à l’écologie. En 2015, ils ont présenté leur partenariat à la Conférence internationale sur le changement climatique (ICCA) où ils ont rencontré l’équipe TANDEM. Ensemble, ils ont décidé de poursuivre leur partenariat climatique dans le cadre de TANDEM.

    Depuis lors, les villes ont travaillé ensemble sur divers sujets liés à la transition écologique. En 2019, ils ont participé à notre première semaine franco-allemande de la transition énergétique en organisant une action avec une classe de troisième dans chaque ville sur les déchets plastiques et la politique climatique de l’Union Européenne. 6 élèves de chaque pays ont pu se rendre à Bruxelles et visiter le Parlement européen. En outre, les deux villes travaillent depuis longtemps sur le thème de la rénovation énergétique des bâtiments. Elles ont ainsi utilisé le certificat d’exergie, qui permet de comparer les différentes variantes de rénovation.

    Même la pandémie actuelle n’a pas pu interrompre cet échange, car les villes continuent à communiquer, mais en ligne. Le 4 mai 2021 a eu lieu une visioconférence dans le cadre de la Semaine de l’Europe 2021 qui portait sur « Les villes jumelées sur le chemin d‘une Europe verte » via les exemples de Arras et Herten, avec des sujets tels que la rénovation énergétique des bâtiments, le développement urbain résilient au changement climatique et la gestion écologique de l’eau.

    Pour cette occasion, un court métrage a été réalisé, qui met en lumière les projets concrets. Le film de 10 minutes a demandé plus de 200 heures de travail, et ce soin porte ses fruits. Il présente les projets actuels des villes d’une manière professionnelle et facilement accessible. Franck Genie, un français habitant Herten qui a initié le projet, espère que « le film enverra un message au public pour qu’il soit plus respectueux de l’environnement et de son prochain ». En outre, selon lui, le film montre que« L’Europe est vivante ! », « L’Europe exige la protection du climat ! », et que « Les villes jumelées peuvent échanger positivement et apprendre les unes des autres ! ». Vous pouvez regarder le film ici.