• Ettlingen-Epernay

    Construire une éolienne !

    Récapitulatif

    Description de l'action

    Organisateur(s) :

    Ville d'Epernay

    Partenaire(s) :

    Une classe de lycéen·n·e·s (spécialité Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable) du lycée Stéphane Hessel d'Épernay, des élèves de la Realschule Anne Frank et du Gymnasium Albertus d'Ettlingen, Stadtwerke Ettlingen,

    La construction de l’éolienne

    Le but était, pour chaque classe, de construire une éolienne d’1m30 en utilisant des matériaux fabriqués, récupérés, transformés ou détournés. Cette éolienne a pour objectif d’être capable de recharger des appareils électroniques tels que des téléphones.

    Apprendre par la pratique

    Grâce à des échanges et des professeurs, les élèves ont choisi les matériaux, méthodes de construction, le couplage, la puissance du générateur, et ont appris ainsi par la pratique les caractéristiques techniques du fonctionnement de l’énergie éolienne.

    Se rencontrer

    Dans le cadre de la Semaine franco-allemande de la transition énergétique, les élèves des différents établissements, des deux côtés de la frontière, se sont rencontrés lors de deux échanges (un dans chaque pays).

    Ces échanges ont eu pour but principal de comparer les avancées dans la construction des éoliennes des différents lycées, mais également d’échanger pour progresser dans la réalisation du projet.

     

    Résultats de l'action

    Une construction réussie

    Les lycées ont avec succès construit les éoliennes dans les différents établissements, un succès personnel autant que collectif pour chacun·e d’entre eux·elles.

    Les éoliennes ainsi contruites constitueront de beaux souvenir de la réussite de ce projet dans les établissements, ainsi que des témoins physiques de l’efficacité des énergies renouvelables.

     

    Un programme d’échange

    Outre la coopération qui a permis le succès des projets éoliens, ces échanges ont également permis aux élèves de découvrir les joies des échanges scolaires : former des amitiés, découvrir les différences culturelles entre les deux pays, et bien sûr pratiquer les langues étrangères, sur le thème de la transition énergétique.